Qu’est-ce que la post production

C’est ici que le numérique à le plus apporté au cinéma, du montage au son, tous les processus de finition du film se sont vus améliorés grâce aux progrès remarquables dans le domaine de l’art numérique (les outils informatiques pour la création visuelle se sont beaucoup développés et sont de plus en plus accessibles). Aucune des étapes qui composent la post production ne se font sans l’aide d’un outil numérique. Il y a ainsi trois grandes étapes dans la post production.

Voici une vidéo tirée du Making-Of du film The Hobbit de Peter Jackson. Le réalisateur explique ici toutes facettes de la post production.

Le montage

Les différentes séquences enregistrées pour le film sont visionnées, triées, sélectionnées et agencées dans l’ordre qui sera celui du film. Toutes ces séquences sont alors assemblées pour former la base du film. Exclusivement réalisée sur ordinateur, cette étape s’est trouvée facilitée avec le numérique.  À l’époque des pellicules, l’équipe de tournage devait se retrouver en salle de projection et regarder les innombrables bobines sur grand écran, marquer les bandes à garder, les assembler à la main et éventuellement les numériser pour y appliquer des effets spéciaux.

montage
Studio de montage

Le traitement de l’image

Après le montage, le film monté est envoyé aux équipes de traitement de l’image. Basé sur le visuel du film animé, les concepteurs artistiques vont tout d’abord récupérer les différents points de repère placés sur l’image lors du tournage, pour qu’il y ait une cohérence entre l’échelle des acteurs et des différents effets qui devront être ajoutés. Une fois ces calculs réalisés par ordinateur, les concepteurs vont pouvoir créer un premier environnement « cartoonisé ». Après divers traitements, les décors vont être implantés, les personnages virtuels ajoutés, puis l’éclairage va être appliqué afin de compléter le tableau.

post prod
Salle de visualisation pour l’équipe de post production

L’environnement sonore

Une fois le visuel du film totalement fini, la dernière étape avant la distribution est la balance du son, qui comprend la musique, les dialogues, les bruitages et l’ambiance sonore des décors. Les logiciels de montage sonore tels que Pro Tools, utilisés dans l’industrie de la musique, permettent de corriger et d’équilibrer tous les sons. Les effets sonores sont souvent créés à l’aide de bruits enregistrés qui sont ensuite combinés entre eux et mixés par le biais de ces logiciels. Après obtention des pistes de la musique, des dialogues, et des différents bruits audibles dans la scène, l’équipe de la réalisation procède à l’équilibrage.

Tainted_blue_studios_control_room
Studio d’enregistrement pour mixer les sons du film