Ça tourne !

Il s’agit de la partie que tout le monde connaît : les acteurs sur le plateau,  et le réalisateur les dirigeant, derrière la caméra. L’intervention du numérique se fait ici dans la partie matériel. L’arrivée des caméras numériques, qui enregistrent toutes les données directement en format dématérialisé, ont grandement facilité le travail du réalisateur car il a désormais un accès direct aux images capturées. De plus, les logiciels de traitement d’image en temps réel permettent d’avoir un aperçu quasiment instantané de ce que donnera la scène après l’application des effets spéciaux, et autres trucages numériques. Encore une fois, ces améliorations qui sont aux services du réalisateur lui permettent d’économiser du temps ainsi que le coûts des nombreuses pellicules.

lpateau tournage
Plateau de tournage de Star Wars Episode III : La revanche des Sith

Voici une vidéo extraite du blog de Peter Jackson, le réalisateur de la trilogie du Seigneur des Anneaux, et qui travaille actuellement sur l’adaptation du livre The Hobbit de Tolkien. Sur ces images, Peter Jackson explique  le processus de tournage en 3D et les différents changements qu’il y a par rapport au matériel conventionnel.

Mise en Place du film

C’est la partie qui consiste à réunir toutes les personnes nécessaires afin que le réalisateur puisse tourner son film dans les meilleures conditions. Avant tout, le film est illustré sur un storyboard afin de donner une idée plus précise de ce à quoi l’ambiance visuelle du film doit ressembler.

storyboard
Exemple de storyboard

Dans certains films à gros budget, une version animée du film est réalisée. Cette version très complète, bien que basique visuellement, permet au réalisateur de fixer beaucoup de détails concernant les différentes scènes et ainsi de réaliser son plan de travail (voir définition sur wikipédia : ici). Ce film d’animation permet donc de montrer le type de décor traversé, choisir l’angle de la caméra, le type de plan filmé ou encore le timing de la scène. C’est aussi pendant cette étape que les différents lieux de tournage vont être sélectionnés. Là encore, des outils tels que Google Earth sont utilisés pour faire une première sélection, permettant ainsi un réel gain de temps et d’argent.

L’apport de cet outil informatique est indéniable sur le plan financier: les acteurs et le réalisateur ayant déjà un visuel de la scène, le temps de tournage en est logiquement diminué.